Laura Plantation, ancienne plantation créole de cannes à sucre en Louisiane

laura-plantation-1

laura-plantation-1

En Novembre dernier, nous avons passé quelques jours à la Nouvelle-Orléans, l’occasion d’aller visiter une des fameuses anciennes plantations de cannes à sucre de la Louisiane. Sur les conseils de nos amis expats, nous avons délaissé la très célèbre plantation Oak Alley, pour finalement visiter une autre des plus connues de la région : la plantation créole Laura Plantation.

Laura Plantation, ancienne plantation créole

La plantation de Laura se trouve à Vacherie, en Louisiane, dans une zone où se trouvent également beaucoup d’autres anciennes plantations à visiter, dont la fameuse Oak Alley Plantation (celle que l’on voit dans le film Entretien avec un vampire !). Il faut compter une vingtaine de dollars pour visiter une plantation. Si, comme nous, vous êtes de passage à la Nouvelle-Orléans sans voiture, vous pouvez opter pour une formule tout compris avec l’aller-retour en bus (environ 3 heures), et éventuellement combiner la visite de plusieurs plantations ou un tour en Air Boat dans le bayou, mais attention, les tarifs grimpent vite !

Un peu d’histoire…

laura-plantation-2

La plantation de Laura date de 1804, date à laquelle Guillaume Duparc, un vétéran français de la marine, acquiert la propriété avec sa femme Nanette Prud’Homme : les arrière-grand-parents de la fameuse Laura. Cette dernière a écrit à la fin de sa vie ses mémoires, présentant l’histoire familiale des quatre générations ayant vécu dans la plantation, un aperçu intéressant de la vie quotidienne de l’époque et de l’esclavage, alors principale main d’oeuvre dans les plantations. La famille Duparc étant créole (issue des colonies françaises installées en Louisiane), tout le monde parlait donc français ! Il est d’ailleurs possible de faire la visite en français, l’accent est par contre assez surprenant, un peu comme du québécois, peut-être à cause de l’influence cajun (les colonies françaises installées au Canada, venues s’installer ensuite en Louisiane après avoir été chassées du Canada par les Anglais).

Visite de la plantation

On commence la visite par la Maison principale, là où vivait la famille Duparc. Le style est très coloré, avec beaucoup de fenêtres pour tenter de rafraîchir la maison en été en créant des courants d’air. Un important travail de restauration a eu lieu pour cette maison, qui a presque entièrement brûlé il y a quelques années d’un feu électrique. On peut encore voir des marques de brûlures dans certaines pièces !

laura-plantation-1

laura-plantation-7

laura-plantation-4

laura-plantation-3

laura-plantation-6

Certaines dépendances de la maison sont toujours là, comme par exemple la cuisine, qui était très souvent à l’extérieur des grandes maisons, pour éviter les incendies.

laura-plantation-8

laura-plantation-9

L’histoire des plantations est également mêlée à celle de l’esclavage, et notre guide nous en a appris un peu plus sur les esclaves qui travaillaient dans les plantations, leurs conditions de vie, etc. D’ailleurs, pour la petite anecdote, nous avions  dans notre un groupe un vieux monsieur venu suivre la visite car il avait découvert que ses ancêtres faisaient probablement partie des nombreux esclaves de cette plantation.

laura-plantation-10

laura-plantation-11

Nous avons pu visiter une des cases des esclaves, qui étaient donc les petites maisonnettes où vivaient les esclaves. Il y avait à l’époque des dizaines de ces cases, chacune étant généralement partagée par deux familles.
laura-plantation-13laura-plantation-12

En bonus, Oak Alley !

En revenant à la Nouvelle-Orléans, le bus est passé récupérer des passagers à Oak Alley Plantation, et le chauffeur a eu la sympathie de ralentir un peu devant la célèbre allée de chênes… L’occasion de prendre une petite photo volée d’Oak Alley :) Bon, à travers la vitre d’un bus qui roule, ce n’est quand même pas l’idéal, il faudrait qu’on y retourne ;)

laura-plantation-14


La plantation créole de cannes à sucres de Laura est un de nos coups de coeur de nos quelques jours passés en Louisiane. Entre la belle maison principale aux couleurs créoles, les petites dépendances pleines d’histoire, et un guide très sympathique et passionné, la visite valait vraiment le détour ! Décidément, la Nouvelle-Orléans nous a beaucoup plu, Guillaume vous a déjà parlé de toutes les bonnes spécialités créoles et cajuns qu’on a goûtées, et on revient très bientôt pour vous parler de qu’on a vu dans la Big Easy !


Rendez-vous sur Hellocoton !

9 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 3 = 6